Un livre sur Carl Marschütz, le père de Léo
Un livre Carl Marschütz, fondateur de l'usine Hercules à Nuremberg, réalisé par Johann Fleischmann, vient d'être publié en langue allemande à Nuremberg sous l'égide des éditions «Mesusa» (n°9 de la collection).
Outre les aspects biographiques, qui retracent la vie du père de Léo Marchutz, Carl Marschütz, ingénieur de génie, qui fonda à l'âge de 23 ans la première usine de bicyclette allemande, ce livre révèle l'histoire mouvementée de l'usine «Hercules», fondée en 1886, et qui après plus de 50 ans d'existence se voit «arianisée» sous la dictature nazie, signifiant par là même l'obligation pour Carl et sa famille de prendre le chemin de l'exil. Ce dernier vécut encore 16 années à Los Angeles, où il décéda à l'âge de 94 ans.
Le livre, avec force documents à l'appui, raconte également les péripéties des réparations qui ont été accordées à la famille après 1945 en compensation de l'usine spoliée.
En annexe, il est fait référence à la vie et à l'oeuvre du peintre Léo Marchutz et à l'échange de lettres après guerre entre le père et le fils.

..............................................................................................

CARL MARSCHÜTZ, livre retraçant la personnalité du père de Léo Marchutz, industriel allemand fondateur en 1886 de la première usine de bicyclettes en Allemagne:
– Souvenirs de ma vie
– Lettres à son fils Léo
– Témoignage de son petit fils
– Testament de Carl
Les Carnets du Châteaunoir
Livre de 40 pages, Atelier 48 BIS, Paris, 2015.
Ce livre existe en version française ou anglaise.